Actualités > Le Festival des Énergies, un bilan très positif

Télécharger (PDF, 302KB)

Vendredi 29 septembre, a eu lieu le Festival des Energies en Pays Ribéracois et pour la première édition de ce festival pas tout à fait comme les autres sur notre territoire, le bilan en est extrêmement positif.

Initié par le Comité de Développement Durable du Périgord vert, sous la présidence de Bruno Déroulède, le projet a été porté à part égale par la CCPR, sous la présidence de Didier Bazinet.

Les agents de l’équipe technique ont  tout d’abord préparé les lieux pour le bon déroulement du festival sur le site verdoyant de Beauclair : montage des chapiteaux, pose de bâches sur les structures destinées à accueillir les stands et les conférences, installation de tables, de centaines de chaises, et deux bungalows adaptés aux besoins des conférenciers… Tout était prêt en temps et heure pour accueillir le public.

Une inauguration sous le signe du soleil

C’est vendredi matin vers 11h, que Laurent Simplicien, Secrétaire général de la Dordogne, a coupé le ruban tricolore pour inaugurer le festival en présence de nombreux officiels : Bernard Cazeau, Sénateur de la Dordogne, Jeannik Nadal, 1er Vice-président du Conseil départemental, représentant pour l’occasion Didier Bazinet Président de la CCPR absent ce jour-là et Jean-Pierre Jugie, Maire de Douchapt. Ce dernier a ouvert le Festival par un discours évoquant son implication dans la création et le maintien du site de vacances de Beauclair ainsi que sa satisfaction de le voir évoluer pour accueillir toutes sortes d’évènements comme le Festival des Energies.

Les visiteurs étaient nombreux sur la cinquantaine de stands tous dévolus aux énergies renouvelables, et les conférences ont aussi trouvé leur public. Les deux films suivis d’un débat et le concert de Chicago Blues du vendredi soir ont chaque fois capté l’attention de 80 à 90 spectateurs.

Au final, conférences, performance énergétique de l’habitat et nouvelles technologies, toutes au programme du Festival, ont attiré un public curieux et intéressé, venant parfois de Sarlat ou de départements limitrophes.

On a pu voir de plus près le prototype de course électrique désormais célèbre de la section pro du lycée de Ribérac, ou essayer la conduite en voiture électrique des grandes marques françaises présentes pour le week-end.

Le stand de la CCPR fut particulièrement plébiscité par les habitants du Pays Ribéracois désirant s’informer sur les résultats de la thermographie aérienne du territoire et envisager un rendez-vous gratuit avec un conseiller à la permanence Info-Energie située à Verteillac (05.53.91.38.45).

Le Festival s’est achevé à l’heure prévue, samedi soir vers 18h, dans une ambiance conviviale. Organisateurs et participants ont tous exprimé leur satisfaction d’avoir établi des contacts avec le public et généré un intérêt certain pour les énergies de demain.